Femme brûlée vive à Mérignac : Le policier qui avait pris la plainte avait été condamné pour violences intrafamiliales

ENQUETE Le « Canard enchaîné » révèle que le policier qui a enregistré la plainte de Chahinez, le 15 mars et victime d’un féminicide le 4 mai, avait lui-même été condamné pour des violences intrafamilales

— 
Une voiture de police devant la maison théâtre d'un féminicide le 4 mai 2021, à Mérignac.
Une voiture de police devant la maison théâtre d'un féminicide le 4 mai 2021, à Mérignac. — UGO AMEZ/SIPA

Retourner à l’article