« Onoda » : Les dix mille nuits d’un soldat japonais oublié dans la jungle après la fin de la guerre

AVENTURES Le réalisateur français Arthur Harari retrace dans « Onoda », en salle ce mercredi, les trente ans passés dans la jungle par un officier japonais à qui personne n’avait dit que la guerre était finie

— 
Onoda, film de Arthur Harari
Onoda, film de Arthur Harari — BATHYSPHERE

Retourner à l’article