L'acheteur des bronzes de la vente Pierre Bergé-Yves Saint Laurent est Chinois et refuse de payer

ART L'affaire qui secoue les relations diplomatiques entre la France et la Chine connaît un nouveau rebondissement...

— 

Un collectionneur d'art chinois a annoncé lundi avoir acheté deux bronzes chinois la semaine dernière à Paris mais ne pas vouloir les payer, suscitant le soupçon d'une action destinée à faire capoter une vente à laquelle les autorités chinoises s'opposaient fermement.
Un collectionneur d'art chinois a annoncé lundi avoir acheté deux bronzes chinois la semaine dernière à Paris mais ne pas vouloir les payer, suscitant le soupçon d'une action destinée à faire capoter une vente à laquelle les autorités chinoises s'opposaient fermement. — François Guillot AFP/Archives

Retourner à l’article