Nice : Estrosi condamné en appel pour avoir traité de « charlatan » un géologue au sujet des travaux souterrains du tram

DECISION Eric Gilli avait notamment prévenu de risques d'effondrement liés au choix d'un tunnel pour une partie de la ligne 2

— 

Le maire de Nice Christian Estrosi, le 7 mai 2021
Le maire de Nice Christian Estrosi, le 7 mai 2021 — SYSPEO/SIPA

Retourner à l’article