Syndicaliste tué en Guadeloupe: six personnes placées en garde à vue

ENQUETE Jacques Bino, membre du collectif contre l'exploitation LKP, avait été tué le 18 février à Pointe-à-Pitre...

— 

Des centaines de Guadeloupéens anonymes et des célébrités politiques venues de métropole ont défilé samedi matin à Pointe-à-Pitre devant le cercueil ouvert du syndicaliste Jacques Bino, tué par balle dans la nuit de mardi à mercredi, a constaté un journaliste de l'AFP.
Des centaines de Guadeloupéens anonymes et des célébrités politiques venues de métropole ont défilé samedi matin à Pointe-à-Pitre devant le cercueil ouvert du syndicaliste Jacques Bino, tué par balle dans la nuit de mardi à mercredi, a constaté un journaliste de l'AFP. — Lionel Bonaventure AFP

Retourner à l’article