Birmanie: Ouverture du premier procès contre Aung San Suu Kyi

JUSTICE L’ex-dirigeante birmane comparaît, ce lundi, pour importation illégale de talkies-walkies, non-respect des restrictions liées au coronavirus et violation d’une loi sur les télécommunications

— 

Aung San Suu Kyi, le 19 juillet 2019.
Aung San Suu Kyi, le 19 juillet 2019. — STR

Retourner à l’article