Législatives boudées en Algérie : « Au lieu de profondes réformes, le pouvoir politique se contente de proposer des élections »

INTERVIEW Des législatives qui se tenaient en Algérie ce samedi, on ne connaît pour l’instant que le faible taux de participation. Le signe que le fossé continue de se creuser entre les Algériens et le pouvoir ? Le sociologue Nacer Djabi répond à « 20 Minutes »

— 
Le dépouillement commence dans un bureau de vote à Bouchaoui, à la périphérie ouest de la capitale Alger, le 12 juin 2021.
Le dépouillement commence dans un bureau de vote à Bouchaoui, à la périphérie ouest de la capitale Alger, le 12 juin 2021. — RYAD KRAMDI / AFP

Retourner à l’article