Toulouse : Un homme condamné à quatre mois de prison ferme pour des sévices sur son chien

CRUAUTE En début de semaine, un habitant de la Haute-Garonne a écopé de quatre mois de prison ferme d’une interdiction de détenir un animal pendant dix ans pour avoir maltraité son chien Hancock

— 

Un american staffordshire terrier (iIllustration).
Un american staffordshire terrier (iIllustration). — Angel Sallade / Rex / Rex / Sipa

Retourner à l’article