Massacre raciste de Tulsa : « La haine ne disparaît jamais, elle se cache », avertit Joe Biden, venu « rompre le silence »

ETATS-UNIS Le président américain s'est rendu dans l'Oklahoma, mardi, pour commémorer le centenaire de ce massacre dans lequel jusqu'à 300 Afro-Américains ont péri

— 
Joe Biden se recueille lors des commémorations du centenaire du massacre de Tulsa, dans l'Oklahoma, le 1er juin 2021.
Joe Biden se recueille lors des commémorations du centenaire du massacre de Tulsa, dans l'Oklahoma, le 1er juin 2021. — Brandon Bell / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Retourner à l’article