Loi « sécurité globale » : Pourquoi plus de 200 policiers municipaux, soutenus par le maire, se sont rassemblés à Nice ?

RASSEMBLEMENT Vendredi, les agents municipaux ont contesté place Masséna à Nice la décision du Conseil constitutionnel de « censurer plusieurs articles de la loi sécurité globale » d’après un communiqué de la mairie

— 

Vendredi 21 mai 2021, sur la place Masséna à Nice, 200 policiers municipaux se sont rassemblés avec Christian Estrosi à leurs côtés
Vendredi 21 mai 2021, sur la place Masséna à Nice, 200 policiers municipaux se sont rassemblés avec Christian Estrosi à leurs côtés — Ville de Nice

Retourner à l’article