Violences conjugales : Doc Gyneco condamné à cinq mois de prison avec sursis et à 2.000 euros d’amende

JUSTICE Cette peine est légèrement en-deçà des réquisitions du parquet, qui avait demandé six mois de prison avec sursis

— 
L'artiste Doc Gyneco a été condamné mardi à Paris à cinq mois d'emprisonnement avec sursis et à 2.000 euros d'amende pour violences conjugales.
L'artiste Doc Gyneco a été condamné mardi à Paris à cinq mois d'emprisonnement avec sursis et à 2.000 euros d'amende pour violences conjugales. — SADAKA EDMOND/SIPA

Retourner à l’article