« 365 jours » : Netflix prévoit deux suites au film polonais polémique qui érotise le viol

CULTURE Sorti en juin dernier, le premier volet mettait en scène l’histoire de Laura, séquestrée et violée par Massimo, un mafieux sicilien, dans le but qu’elle tombe amoureuse de lui

— 

Anna-Maria Sieklucka et Michele Morrone dans le film 365 Dni.
Anna-Maria Sieklucka et Michele Morrone dans le film 365 Dni. — Next Films

Retourner à l’article