Réforme de la justice : Pourquoi la généralisation des cours criminelles départementales fait-elle débat ?

EVOLUTION La réforme portée par Eric Dupond-Moretti doit être examinée par l’Assemblée nationale à partir de ce mardi

— 

Opposé à l'expérimentation des cours criminelles départementales lorsqu'il était avocat, Eric Dupond-Moretti, devenu ministre, va désormais défendre leur généralisation.
Opposé à l'expérimentation des cours criminelles départementales lorsqu'il était avocat, Eric Dupond-Moretti, devenu ministre, va désormais défendre leur généralisation. — Maxime Le Pihif/SIPA

Retourner à l’article