Salle de shoot à Paris : « On n’observe pas de dégradation des statistiques de la délinquance » dans le quartier

INTERVIEW Près de cinq ans après le début de l'expérimentation des deux salles de consommation à moindre risque à Paris et Strasbourg, l'Inserm dresse un bilan très encourageant. Entretien avec la sociologue Marie Jauffret-Roustide

— 

Selon une enquête de l'Inserm, les salles de consommation à moindre risque, surnommé salles de shoot, réduisent les risques sanitaires et améliorent la tranquillité publique
Selon une enquête de l'Inserm, les salles de consommation à moindre risque, surnommé salles de shoot, réduisent les risques sanitaires et améliorent la tranquillité publique — VALINCO/SIPA

Retourner à l’article