Accusé d’avoir traité un policier de « racaille de flic », Taha Bouhafs est relaxé par le tribunal de Créteil

PROCES Journaliste et militant antiraciste, Taha Bouhafs a été jugé pour avoir qualifié un policier de « racaille de flic » en marge d’une manifestation de personnes sans papiers

— 
Taha Bouhafs, journaliste lors de la manifestation le 28 novembre 2020 de la Place de la Republique a la Place de la Bastille a Paris
Taha Bouhafs, journaliste lors de la manifestation le 28 novembre 2020 de la Place de la Republique a la Place de la Bastille a Paris — ISA HARSIN/SIPA

Retourner à l’article