Coronavirus : La perte persistante de l'odorat liée à la présence durable du virus, selon une étude

ETUDE Les chercheurs ont découvert que le coronavirus infectait et se répliquait dans les neurones olfactifs, les cellules immunitaires et d’autres types de cellules de la muqueuse olfactive de certains patients qui ont perdu l’odorat

— 

Illustration d'un test PCR, dans le nez, à Paris le 31 août 2020.
Illustration d'un test PCR, dans le nez, à Paris le 31 août 2020. — CHINE NOUVELLE/SIPA

Retourner à l’article