Un député UMP condamné pour outrage à magistrat

JUSTICE Damien Meslot avait traité un procureur de la République de «gaucho de merde»...

— 

Le député UMP Damien Meslot au deuxième plan, derrière Nicolas Sarkozy, le 27 janvier 2006 à Belfort.
Le député UMP Damien Meslot au deuxième plan, derrière Nicolas Sarkozy, le 27 janvier 2006 à Belfort. — WITT/SIPA

Retourner à l’article