Nice : Estrosi condamné pour diffamation envers un universitaire qui était venu en aide à des migrantes

MOTS POUR MAUX Le maire LR de Nice a d’ores et déjà fait savoir qu’il sollicitait la cour d’appel

— 

Christian Estrosi à Nice le 26 août 2020
Christian Estrosi à Nice le 26 août 2020 — SYSPEO/SIPA

Retourner à l’article