Grenoble : Le conducteur qui a fauché un joggeur sur un pont était ivre et roulait à 120 km/h

ENQUETE Les analyses ont révélé que le conducteur avait un taux de 1,8 g d’alcool dans le sang au moment de l’accident

— 

Une ambulance devant les urgences du CHU de Nantes (illustration
Une ambulance devant les urgences du CHU de Nantes (illustration — S. Salom Gomis/ SIPA

Retourner à l’article