Agressions sexuelles : Le Parlement adopte une loi protégeant davantage les mineurs

ASSEMBLEE « On ne touche pas aux enfants », et avec cette loi « aucun adulte agresseur ne pourra se prévaloir du consentement d’un mineur » en dessous de 15 ans, a souligné le garde des Sceaux, Eric Dupond-Moretti

— 

Assemblée nationale, illustration.
Assemblée nationale, illustration. — Jacques Witt/SIPA

Retourner à l’article