Affaire Barbarin : La Cour de cassation confirme la relaxe du cardinal

DECISION L’ancien archevêque de Lyon avait été relaxé des faits de non-dénonciation d’agressions sexuelles sur mineurs par la cour d’appel de Lyon en janvier 2020

— 

Le cardinal Barbarin, le 7 mars 2019 à Lyon, au moment d'annoncer sa démission.
Le cardinal Barbarin, le 7 mars 2019 à Lyon, au moment d'annoncer sa démission. — JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Retourner à l’article