Régionales en Occitanie : Le recrutement des assesseurs risque de virer au casse-tête, selon un maire

POLITIQUE La question de maintenir ou pas les élections régionales et départementales de juin n’est pas que politique. Illustration à l’Union, tout près de Toulouse où le maire craint une pénurie d’assesseurs

— 

Dans un bureau de vote de Toulouse, le 15 mars 2020, lors du 1er tour des élections municipales.
Dans un bureau de vote de Toulouse, le 15 mars 2020, lors du 1er tour des élections municipales. — F. Scheiber - Sipa

Retourner à l’article