Hérault : Une femme de 18 ans soupçonnée d'avoir projeté un attentat est toujours en garde à vue

ENQUETE Trois autres personnes ont été relâchées

— 

Le logo de la DGSI, illustration
Le logo de la DGSI, illustration — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Retourner à l’article