Mali : L’ONU affirme qu’une frappe française a tué des civils, Paris réfute toute bavure

RAPPORT Accusée par des villageois et une association locale, l’armée française avait nié toute frappe sur une fête de mariage

— 
Des militaires français au Mali (illustration).
Des militaires français au Mali (illustration). — Jerome Delay/AP/SIPA

Retourner à l’article