L’inaction climatique coûte plus cher que la prise de mesures fortes, selon des économistes

MESURES 66 % des 738 économistes interrogés estiment que les avantages d’une réduction nette des émissions d’ici à 2050 l’emporteraient sur les coûts

— 

Manifestation pour une « vraie » loi climat, à Paris le 28 mars 2021.
Manifestation pour une « vraie » loi climat, à Paris le 28 mars 2021. — ISA HARSIN/SIPA

Retourner à l’article