Ariège : Des peines symboliques requises contre les faucheurs volontaires ayant peint des pesticides en jardineries

GLYPHOSATE Des amendes de 150 à 300 euros ont été requises contre 21 faucheurs volontaires qui avaient peinturluré des bidons de glyphosate dans des jardineries

— 
Une bouteille de pesticide contenant du glyphosate. (illustration)
Une bouteille de pesticide contenant du glyphosate. (illustration) — Denis Charlet / AFP

Retourner à l’article