Cyberharcèlement : Marlène Schiappa porte plainte après des menaces de mort, et restreint son compte Twitter

JUSTICE « L’engagement politique ne saurait justifier les raids numériques », a notamment expliqué la ministre chargée de la Citoyenneté, qui a restreint son compte Twitter

— 

Marlène Schiappa, le 20 octobre 2020.
Marlène Schiappa, le 20 octobre 2020. — CELINE BREGAND/SIPA

Retourner à l’article