Strasbourg : Vie étudiante décousue, elle se lance dans la couture

CORONAVIRUS Pauline Moisson, jeune étudiante strasbourgeoise, s’est lancée dans la couture sur mesure dès le premier confinement et redonne une seconde vie aux vêtements usagés, participant ainsi à lutter contre la « fast fashion »

— 

Pauline Moisson, étudiante Strasbourgeoise qui double ses études en relookant des vêtements usagers.
Pauline Moisson, étudiante Strasbourgeoise qui double ses études en relookant des vêtements usagers. — Latelierpauline

Retourner à l’article