Affaire Bygmalion : Nicolas Sarkozy a (encore) rendez-vous au tribunal

PROCES L’audience pourrait toutefois être renvoyée à une date ultérieure en raison de l’état de santé d’un des avocats, malade du Covid-19

— 

Villepinte, le 11 mars 2012. Dans le dossier Bygmalion, Nicolas Sarkozy est accusé d'avoir dépensé le plafond de dépenses autorisé par la loi pour une campagne présidentielle en raison de meetings dispendieux.
Villepinte, le 11 mars 2012. Dans le dossier Bygmalion, Nicolas Sarkozy est accusé d'avoir dépensé le plafond de dépenses autorisé par la loi pour une campagne présidentielle en raison de meetings dispendieux. — JOEL SAGET / AFP

Retourner à l’article