Attentat déjoué avant l'Euro 2016 : « Je reconnais uniquement les lois de mon Tout-Puissant », clame Reda Kriket à l'ouverture de son procès

PROCES Jugé pour avoir projeté un attentat à quelques semaines de l’Euro 2016, Reda Kriket a finalement accepté d’être représenté par des avocats pour le défendre face à « la loi qui n’est pas la [s]ienne »

— 

Les six accusés sont jugés depuis lundi par la cour d'assises spéciale
Les six accusés sont jugés depuis lundi par la cour d'assises spéciale — BENOIT PEYRUCQ / AFP

Retourner à l’article