Coronavirus à Toulouse : Moins de voyages, moins de pollution… Ils envisagent l’aéronautique autrement

ALTERNATIVE Faut-il profiter de la crise du coronavirus pour repenser les usages de l’avion ? A Toulouse, berceau de l’aéronautique, certains – chercheurs, simples habitants ou salariés de la filière – osent le sacrilège. Avec des propositions concrètes

— 

Une passagère dans un aéroport. Illustration.
Une passagère dans un aéroport. Illustration. — Andreas Arnold - AP - Sipa

Retourner à l’article