Coronavirus : Pourquoi la vaccination avec l’AstraZeneca démarre si lentement dans les cabinets médicaux

EPIDEMIE Seules 25 % des doses du vaccin britannique livrées en France ont été utilisées

— 

Illustration du vaccin AstraZeneca.
Illustration du vaccin AstraZeneca. — FRANCOIS GREUEZ / SIPA/SIPA

Retourner à l’article