Confinement dans les Alpes-Maritimes : Pour la justice, la mesure appliquée le week-end est bien légale

DECISION Le tribunal administratif de Nice était saisi par 241 personnes, des « citoyens de tous horizons domiciliés dans les Alpes-Maritimes » pour demander l’annulation de l’arrêté

— 

Le promenade des Anglais, à Nice, interdite d'accès le 27 février au premier jour du confinement ordonné pour deux week-ends dans 63 communes du département des Alpes-Maritimes
Le promenade des Anglais, à Nice, interdite d'accès le 27 février au premier jour du confinement ordonné pour deux week-ends dans 63 communes du département des Alpes-Maritimes — SYSPEO/SIPA

Retourner à l’article