Australie : Démission du président du géant minier Rio Tinto après la destruction d'un site aborigène

MEA CULPA Le site détruit était vieux de 46.000 ans

— 

La mine Mount Tom Price appartenant à Rio Tinto
La mine Mount Tom Price appartenant à Rio Tinto — Rafael Ben Ari/Newscom/SIPA

Retourner à l’article