FFF : « Il fallait qu’il y ait 50 % de "vrais Français" »… L’ancien directeur de l’INF revient sur l’affaire des quotas

FOOTBALL Cela fait dix ans tout pile que l’affaire des quotas a éclaboussé la Fédération française de football

— 

Gérard Prêcheur, l'ancien directeur de l'INF Clairefontaine, lors d'une séance d'entraînement avec les jeunes du centre.
Gérard Prêcheur, l'ancien directeur de l'INF Clairefontaine, lors d'une séance d'entraînement avec les jeunes du centre. — FRANCK FIFE / AFP

Retourner à l’article