Journaliste agressé à Reims: L'Elysée veut que les auteurs soient «interpellés au plus vite»

FAITS DIVERS Un photoreporter de 65 ans du quotidien régional L’Union a été grièvement blessé samedi à Reims, alors qu’il couvrait des regroupements de jeunes dans le quartier prioritaire Croix Rouge

— 

L'Elysée souhaite que les agresseurs du photoreporter soient "interpellés au plus vite".
L'Elysée souhaite que les agresseurs du photoreporter soient "interpellés au plus vite". — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Retourner à l’article