Hyperandrogénie : Caster Semenya poursuit son combat devant la Cour européenne des droits de l’Homme

ATHLETISME L'athlète sud-africaine, hyperandrogène, refuse de prendre un traitement pour faire baisser son taux de testostérone pour avoir le droit de se présenter à certaines courses

— 

Caster Semenya lors d'un 200m à Pretoria, le 13 mars 2020.
Caster Semenya lors d'un 200m à Pretoria, le 13 mars 2020. — Phill Magakoe / AFP

Retourner à l’article