Le parquet de Paris ouvre une enquête après la fuite massive de données médicales

CYBERCRIMINALITE Les données médicales de 500.000 personnes ont fuité

— 

Le tribunal judiciaire de Paris. (illustration)
Le tribunal judiciaire de Paris. (illustration) — GERARD JULIEN / AFP

Retourner à l’article