Coronavirus en Chine : Pékin dément avoir infligé un test anal à des diplomates américains

DIPLOMATIE La Chine pratique régulièrement ce genre de tests lors de dépistages massifs du Covid-19

— 

Une laborantine chinoise. (illustration)
Une laborantine chinoise. (illustration) — GREG BAKER / AFP

Retourner à l’article