Violences sexuelles : « Les femmes ne parlent pas par peur de perdre leur place », selon Estelle Mossely

BOXE La boxeuse française, à la vie trépidante et aux engagements multiples, s’est confiée à 20 Minutes avant un nouveau retour sur le ring, vendredi, à Nantes

— 

Estelle Yoka Mossely.
Estelle Yoka Mossely. — Loic VENANCE / AFP

Retourner à l’article