Madagascar: «La lutte continue»

CRISE Andry Rajoelina, le maire élu d'Antananarivo, a réagi dimanche à la fusillade qui a fait au moins 28 morts...

— 

En tout, une centaine de personnes ont été tuées dans les violences qui ont émaillé depuis le 26 janvier le bras de fer entre M. Rajoelina et le président Ravalomanana dans la grande île de l'océan Indien.
En tout, une centaine de personnes ont été tuées dans les violences qui ont émaillé depuis le 26 janvier le bras de fer entre M. Rajoelina et le président Ravalomanana dans la grande île de l'océan Indien. — Walter Astrada AFP

Retourner à l’article