Pourquoi l’intelligence artificielle de demain sera (beaucoup) plus rapide… et plus écologique

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE Découvrez, chaque jour, une analyse de notre partenaire The Conversation. Aujourd’hui, un chercheur nous explique pourquoi les intelligences artificielles s’inspireront bientôt du cortex des mammifères

— 

La saturation du nombre de composants intégrés dans les puces, connue sous le nom de «goulot d'étranglement électronique», limitera bientôt les possibilités d'améliorer la performance des réseaux de neurones artificiels
La saturation du nombre de composants intégrés dans les puces, connue sous le nom de «goulot d'étranglement électronique», limitera bientôt les possibilités d'améliorer la performance des réseaux de neurones artificiels — © Shutterstock (via The Conversation)

Retourner à l’article