« Cold cases » : « On doit créer une mémoire criminelle au sein des parquets », estime Jacques Dallest

INTERVIEW Procureur général près la cour d’appel de Grenoble, Jacques Dallest dirige un groupe de travail chargé de réfléchir à l’amélioration du traitement judiciaire des affaires non élucidées

— 

Jacques Dallest, procureur général près la cour d'appel de Grenoble, ici en 2013
Jacques Dallest, procureur général près la cour d'appel de Grenoble, ici en 2013 — Gerard Julien AFP

Retourner à l’article