Coronavirus : Des chercheurs déplorent le retard en France du séquençage du génome

RECHERCHE La France séquence le virus de seulement 0,15 % des personnes infectées, alors qu’il faudrait atteindre 5 % pour être efficace selon le généticien Philippe Froguel

— 

Illustration d'un brin d'ADN.
Illustration d'un brin d'ADN. — SIPA

Retourner à l’article