Régionales en Occitanie : Une gauche dispersée façon puzzle sous la menace du Rassemblement national

POLITIQUE Repoussées à cause de la crise sanitaire liée au coronavirus, les élections régionales se tiendront les 13 et 20 juin. En Occitanie, la principale menace pour la présidente sortante, la socialiste Carole Delga, semble être le Rassemblement national

— 

La croix occitane sur le Capitole de Toulouse, la capitale régionale.
La croix occitane sur le Capitole de Toulouse, la capitale régionale. — Alexandre GELEBART/REA

Retourner à l’article