#SciencesPorcs : « Les grandes écoles ne veulent absolument pas mettre le sujet des violences sexuelles sous le tapis »

INTERVIEW Susan Nallet, qui coanime le groupe de travail Égalité femmes-hommes de la Conférence des grandes écoles (CGE), réagit à la libération de la parole des étudiant(e) s victimes de violences sexistes et sexuelles

— 

Une étudiante qui passe devant l'IEP de Paris, en février 2021.
Une étudiante qui passe devant l'IEP de Paris, en février 2021. — ACau/SIPA

Retourner à l’article