Coronavirus : « Il est évidemment possible qu’on ne soit jamais reconfinés », affirme Olivier Véran

PANDEMIE Sous la menace d'une explosion de l'épidémie à cause des variants, la France a choisi de repousser un éventuel reconfinement, préférant maintenir un couvre-feu à 18 heures

— 
Olivier Véran, le 4 février 2021 à Paris.
Olivier Véran, le 4 février 2021 à Paris. — AFP

Retourner à l’article