Mort du petit Tony : Pourquoi personne n’a-t-il signalé les coups subis par le petit garçon de 3 ans ?

PROCES La cour d’assises de la Marne examine l’enchaînement de violences ayant conduit à la mort de Tony, 3 ans, en novembre 2016

— 
Reims, le 1er décembre 2016. Des anonymes ont déposé des bougies en mémoire du petit Tony, 3 ans, mort sous les coups de son beau-père.
Reims, le 1er décembre 2016. Des anonymes ont déposé des bougies en mémoire du petit Tony, 3 ans, mort sous les coups de son beau-père. — François Nascimbeni / AFP

Retourner à l’article