Mort du petit Tony : Le procès des parents de l’enfant martyrisé dans le silence s’ouvre à Reims

VIOLENCE Loïc Vantal est jugé pour avoir porté les coups ayant entraîné la mort du petit Tony, en 2016 à Reims. La mère de l’enfant comparaît pour « non-dénonciation ».

— 
Reims, le 1er décembre 2016. Des anonymes ont déposé des bougies en mémoire du petit Tony, 3 ans, mort sous les coups de son beau-père.
Reims, le 1er décembre 2016. Des anonymes ont déposé des bougies en mémoire du petit Tony, 3 ans, mort sous les coups de son beau-père. — François Nascimbeni / AFP

Retourner à l’article