Bonbonnes de gaz à Paris : Trois personnes renvoyées devant les assises pour l’attentat avorté

PROCES En septembre 2017, un habitant d’un immeuble du 16e arrondissement avait découvert quatre bonbonnes de gaz surmontées d’un dispositif de mise à feu électrique

— 

Dans un tribunal (illustration)
Dans un tribunal (illustration) — Jean-Marc Quinet/ISOPIX/SIPA

Retourner à l’article